Cлова на букву "P"


А Б В Г Д Е Ж З И Й К Л М Н О П Р С Т У Ф Х Ц Ч Ш Щ Э Ю Я
0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Поиск  

Показаны лучшие 100 слов (из 232).
Чтобы посмотреть все варианты, нажмите

 Кол-во Слово
4PAGE
2PAIN
2PALL
3PALMERSTON
4PAPA
4PAPER
165PAR
21PARDON
6PARFAIT
144PARIS
10PAROLE
11PART
2PARTICULARLY
174PAS
2PASSAGE
6PASSER
2PAST
2PATER
30PAUL
3PAULINA
10PAULINE
9PAY
19PENDANT
2PENSANDO
5PENSEES
7PER
2PERCEPTION
4PERFECT
3PERLE
2PERSEVERANCE
2PERSUADE
2PEST
16PETERSBOURG
25PETIT
24PETITE
16PETITS
45PEU
24PEUT
3PHELPS
3PHILOSOPHIE
3PIA
4PICTURE
14PIERRE
3PIGEON
3PIU
11PLACE
12PLAISIR
4PLAIT
3PLUME
105PLUS
3PLUT
2POCO
2POEM
13POESIE
3POETRY
16POINT
39POLITIQUE
2POLIZEI
3POOR
3POPE
2PORT
13PORTE
6PORTRAIT
4POSITION
7POSSIBLE
4POST
7POSTE
5POTSDAM
24POUCHKINE
105POUR
2PRECEDE
4PREFACE
26PREMIER
3PREMIERE
3PRESENCE
10PRESENT
4PRESSURE
2PRESUMER
2PRETEND
6PRIE
11PRINCE
2PRINCESS
4PRINCIPE
2PRIS
3PRISE
6PRISON
3PRO
4PROBABLE
2PROF
6PROFESSION
5PROPOS
20PROSE
8PROSPER
3PROUDHON
6PROVINCE
8PUBLIC
3PUBLICATION
5PUBLIQUE
33PUIS
2PUSHKIN

Несколько случайно найденных страниц

по слову PETITE

1. Чернов Н. М.: Первая любовь
Входимость: 1. Размер: 30кб.
Часть текста: дома репутация "несчастливого". Несколькими годами раньше власти буквально разгромили семью Алексеевых: сын арестован и осужден по делу "о стихах на 14-е декабря" ("Андрей Шенье"), сам генерал потерял имущество и вскоре умер парализованный. Дом сдавался жильцам. В нем часто собирались игроки. Однажды известный Руфин Дорохов убил в этом доме за картами некоего Сверчкова. Говорят, что позднее дом принадлежал фаворитке Александра II, светлейшей княгине Юрьевской. В октябре 1832 года в материалах наблюдения отмечается, что С. Н. Тургенев "жизнь ведет открытую, бывает всякий день в театре, весьма часто на встречах у г-на Пашкова, куда приезд бывает большой". "Всего чаще видятся с г-ном Тургеневым Константин Павлович Нарышкин и Алексей Александрович Наумов, из коих с Нарышкиным он был знаком ещё в Париже". "С ним часто видается иностранный граф Руже" 1). Нарышкин (заметим от себя) знался с Александром Дюма-отцом. Когда в 1858 году Дюма посетил Москву, то бывал у Нарышкина на Поварской, а также у брата его Дмитрия Павловича, на даче в Петровском парке. Нарышкины вращались в кругах, близких к литературе и театру. Женой Д. П. Нарышкина была известная в ту пору актриса французской труппы Женни Фалькон. Вероятно, в те же годы С. Н. Тургенев сошелся с писателем М. Н. Загоскиным. "Он был коротким приятелем моего отца, - вспоминал И. С. Тургенев, - и в тридцатых годах, во время нашего пребывания в Москве, почти ежедневно посещал наш дом" (С. 11.72). Загоскин жил рядом, в Гагаринском переулке Арбата. Незадолго перед этим у Загоскина бывал живший тогда в Москве Пушкин. В доме С. Н. Тургенева изредка появлялся еще ...
2. Un incendie en mer (Пожар на море)
Входимость: 4. Размер: 65кб.
Часть текста: quelques dames, remarquablement belles ou jolies. (La plupart sont mortes, hélas!) C’était la première fois que ma mère me laissait partir seul, et j’avais dû lui jurer de me conduire sagement, et surtout de ne pas toucher aux cartes... et ce fut précisément cette dernière promesse qui fut enfreinte la première. Un soir, en particulier, il y avait grande réunion dans le salon commun, entre autres plusieurs banquiers bien connus à Pétersbourg. Ils jouaient chaque soir à la banque (sorte de lansquenet), et les pièces d’or, qu’on voyait alors plus souvent qu’à présent, faisaient un cliquetis étourdissant. L’un de ces messieurs, voyant que je me tenais à l’écart, et n’en sachant pas la raison, me proposa brusquement de prendre part à son jeu. Comme, avec la naïveté de mes dix-huit ans, je lui expliquai la cause de mon abstention, il partit d’un éclat de rire; et, s’adressant à ses compagnons, il s’écria qu’il avait trouvé un trésor: un jeune homme n’ayant jamais touché une carte, et par cela même prédestiné à avoir une chance...
3. Предисловие и послесловие к очерку И. Я. Павловского
Входимость: 1. Размер: 13кб.
Часть текста: comme moi par l’accent de vérité qui règne dans ces pages, ainsi que par l’absence de récriminations et de reproches inutiles, sinon déplacés. Vous verrez que ces nihilistes dont il est question depuis quelques temps, ne sont ni si noirs, ni si endurcis qu’on veut bien les représenter. Recevez, mon cher monsieur Hébrard, l’assurance de mes meilleurs sentiments, Ivan Tourguéneff Nous n’avons qu’un mot à ajouter au récit qu’on vient de lire. L’auteur après être resté quatre années en prison, fût jugé et condamné à 6 mois de détention. On lui en fit grâce en considération des quatre années de prison qu’il avait déjà subies, et il fut mis en liberté. Mais fort peu de temps après il fut arrété de nouveau, et, comme beaucoup d’autres jeunes gens, envoyé en exil dans une petite ville du nord de la Russie. S’y trouvant sans moyen...
4. Une fin (Конец)
Входимость: 11. Размер: 74кб.
Часть текста: semblé assez original pour m’engager à en donner une idée à mes lecteurs. C’était au mois de juillet, en pleines chaleurs, à cette terrible époque de l’anaée que les paysans ont surnommée les souffrances. Voulant garantir et mon cheval et moi-même de la chaleur qui nous accablait, je m’étais abrité sous le large auvent d’une auberge de grand chemin dont je connaissais bien le propriétaire, un ci-devant dvorovoï, serf d’un seigneur. Dans sa jeunesse, il avait été un garçon maigre et chétif; maintenant c’était un gros bonhomme bien ventru, à la chevelure encore touffue mais grisonnante, aux grosses mains dodues, au cou de taureau. Il portait généralement un mince caftan, retenu par une étroite ceinture en galon de soie; pas de bas aux pieds ni de cravate au cou; la chemise était flottante au-dessus d’un pantalon en velours de coton noir. Grâce à son intelligence, il s’était fait une fortune assez rondelette, sans exciter ni soupçon ni haine, chose rare chez nous. J’avais demandé un samovar et du thé, boisson aussi rafraîchissante pendant la canicule qu’elle est réchauffante pendant les plus grands froids de l’hiver. Alexieïtch (l’on nommait ainsi mon hôte) s’était assis à côté de moi pour prendre une tasse de thé que je lui avais offerte par courtoisie et qu’il avait acceptée par politesse. Nous causions des récoltes qui s’annonçaient bien, de la fenaison qui...
5. Предисловие к французскому переводу "Драматических произведений Александра Пушкина"
Входимость: 2. Размер: 24кб.
Часть текста: s’est agrandie, et que je puis enfin créer». Ces mots doivent cruellement augmenter les regrets qu’a laissés sa fin précoce et déplorable. Mais lorsqu’il les écrivait, et s’ouvrait ainsi l’espoir, hélas! aussitôt déçu, d’un bel et grand avenir, Pouchkine ne rendait pas justice à son passé. Déjà il était un grand poète; dégà il avait, sinon créé, au moins révélé aux Russes leur langue poétique. Sans doute, avec les années d’une longue vie que lui promettait sa robuste santé, avec sa merveilleuse facilité d’inventer et d’écrire, il pouvait, à lui seul, doter la Russie de toute une littérature poétique. Mais, bien qu’il fût tombé presque au seuil de sa carrière, à l’âge où tombèrent Raphaël et Mozart, cependant ses æuvres de tout genre, pieusement recueillies après sa mort, sont suffisantes, non-seulement pour lui donner le premier rang parmi les écrivains de son pays, mais aussi pour donner un rang distingué à la littérature russe parmi toutes les littératures de l’Europe....

© 2000- NIV